Qui sommes-nous ?

Une équipe de recherche mixte, hospitalo-universitaire dédiée aux traitement des données massives en santé

photoEquipe

La dématérialisation des données de santé et leur caractère massif (health big data) modifient en profondeur le rapport à l’information dans le domaine de la recherche médicale. Les données produites ou collectées sont à présent potentiellement partageables et réutilisables. Leur exploitation multi-échelle et multi-domaine devient possible, en particulier pour répondre à des questions de recherche transdisciplinaires.

Dans ce contexte, les entrepôts de données biomédicaux se positionnent comme une réponse technologique au besoin de re-exploitation des données massives en santé. En plein essor outre atlantique, ces outils sont utilisés par les chercheurs pour de nombreux cas d’usages, tels que la constitution de cohortes, la détection de marqueurs ou de signaux, la réalisation d’études de faisabilité ou le recrutement de patients.

L »équipe projet Données Massive en Santé (DMS)  développe et met en œuvre un entrepôt de données biomédicales (Système Roogle, I2B2) qui contient l’exhaustivité des données patient (soit 1,5 millions de patients et plusieurs millions d’enregistrement). Ces données textuelles, numériques ou codées couvrent tous les domaines biomédicaux et sont exploitées grâce à des outils puissants de recherche et de fouille de données.

Elle a pour vocation d’être une équipe transversale support pour l’exploitation et le traitement des données de santé, qu’elles soient intra ou extrahospitalière (SNIIR-AM, cohortes, registres, démographiques…).
L’équipe projet DMS a pour objectif de soutenir les travaux nécessitant  le traitement ou le développement de bases de données biomédicales à visée recherche mono ou multicentriques.

L’équipe projet DMS apporte :

– l’expertise en information et informatique médicale,
– l’expertise sur les entrepôts de données et les systèmes d’interrogations de données patient complexes (technologies Roogle, I2B2, EHR4CR, etc.),
– la méthodologie et l’aide à la construction de bases de données recherche ou de datamart dédié à la recherche,
– la fouille et l’extraction des données de l’entrepôt de données biomédicales du CHU de Rennes (études de faisabilité, détection de patients éligibles à des protocoles, constitution de cohorte),
– le chainage et l’appariement de données mutisources et leur déidentification,
– le traitement des données massives en santé,
– l’alimentation ou l’annotation des bases de données à partir de sources multiples de données.
L’unité fouille de données développe des collaborations avec les autres unités du CIC, en particulier avec l’unité de pharmacoépidémiologie. Elle est partenaire de la plateforme « Pharmaco-Epidémiologie des Produits de Santé » (PEPS) labellisée par l’ANSM.

Derniers Articles :

 

  • INSHARE début du projet

    1 septembre 2015

  • RAVEL réunion de clotûre

    20 août 2015

    prévue le 15 septembre 2015

  • RAVEL Publications

    1 juillet 2015

    Poster accepté pour l’AMIA (11/2016)

    2 publications prévues avec Bordeaux concernant l’anonymisation et l’ETL

  • EH4CR : clotûre du projet

    1 juin 2015

  • EH4CR : Prolongation

    1 janvier 2015

    Le projet est prolongé pour 6 mois

  • RAVEL début du projet

    1 janvier 2012

    Partenaires :  Cismef, LESIM, MEDASYS, STL-MESHS, UMR 936 et VIDAL
    721 809 documents traités (CR consultation, CR imagerie, questionnaires, prescriptions, biologie, pmsi)
    Nous étions coordinateurs du projet et avions en charge l’anonymisation et le chargement des données dans le moteur de recherche ainsi que la création d’une timeline

  • EH4CR : début du projet

    1 janvier 2011

    début du projet EH4CR.